Test Blu-Ray 3D Les Mondes de Ralph

Notre Test Blu-Ray 3D

Test Blu-Ray 3D Les Mondes de Ralph


L'histoire:


Wreck-It Ralph rêve d'être aussi adulé que le parfait gentil de son jeu vidéo, Fix-It Felix. Problème : personne n'aime un méchants. Mais ils aiment les héros' Alors quand un tout nouveau jeu fait son apparition dans son arcade, mettant en scène le Sergent Calhoun, Ralph voit là l'occasion d'atteindre la gloire et le bonheur. Il se transporte dans le jeu dans le but de gagner une médaille, mais va vite tout détruire et libérer accidentellement un ennemi mortel qui va menacer tous les jeux de l'arcade. Le seul espoir de Ralph ? Vanellope von Schweetz, le personnage haut en couleurs d'un jeu de course pour enfants, qui semble être la seule à pouvoir lui apprendre ce que c'est que d'être un vrai gentil. Mais y arrivera t-il avant que l'ultime "Game Over" ?

Le Test Blu-Ray

Image 4.5/5

Une très belle image qui fait resortir le travail des artistes et ces images 3D superbes. La version 3D du film ne souffre pas d'un manque de lumière et reste très colorée et ne denature ainsi pas l'univers du film.

Son 4/5

Un environnement sonore très perceptible avec les sons de la salle d'arcade, des jeux vidéo et des sons bien iconiques des fans de jeux video. Des musiques inspirées egalement qui passent très bien dans les enceintes. On vous conseille la version anglaise du film bien meilleure au niveau des doublages.

3D 4/5

Le début du film reste assez plat mais s'ameliore au fur et à mesure nous offrant une vraie profondeur et quelques effets hors-écran. L'image est très colorée et lumineuse et les plans sont bien distincts. Une façon de redecouvrir le film et un apport non négligeable. Un blu-ray comme souvent avec Disney plus probant niveau 3D que sa sortie en salle.

Bonus 2.5/5

Sur le disque 3D (nous n'avons testé que ce disque) présence du génial court-métrage d'animation oscarisé Paperman. Une vraie merveille.

Le film

Tout film d'animation Disney est attendu au tournant quand le studio Pixar 'est pas au rendez-vous. Les Mondes de Ralph s'il bénéficie du talent et du soutien de John Lasseter tends à retrouver l'esprit Pixar, son originalité, sa mise en scène et son image très fluide mais manque un peu le coche côté humour et subtilités.

Avant tout Les Mondes de Ralph est un hommage aux joueurs. Les trentenaires et au-delà devraient retrouver quelques jeux de leur enfance. Mais même là les références sont un peu trop vite effacées. On s'attendait à voir ou revoir d'anciennes connaissances plus mises en avant. L'apparition de Sonic 'est par exemple qu'anecdotique. Pour d'autres un objet rappelle les jeux, là c'est plus subtil et drôle à trouver.

Rien à redire sur le charcater design, Ralph nous rappelle un certain Donkey Kong déguisé en humain, la petite fille Venelope star de Sugar Rush est mimi et fofolle aussi... Le soin apporté à l'animation des personnages est juste top. On adore les idées d'animation, les personnages secondaires de Fix it par exemple avec une animation saccadée très marquée, d'autres avec un halo, etc' Le film fusionne de bonnes idées, de clins d'?il plus ou moins déguisés : piste de Mario Kart, cheat code sur une manette nes et des univers très riches et colorés. Le monde de transition, sorte de gare entre les différents jeux rappelle il est vrai un peu trop Monstres et Compagnie mais les différents mondes sont superbes avec chacun leur propre univers. Hero's duty vous rappellera les FPS de nos consoles et la façon de représenter le jouer et son implication est très bien trouvée.

Les Mondes de Ralph c'est un peu les montagnes russes avec des moments de calme et de pure folie. L'idée de passer de Jeu en jeu était plutôt bonne et marche en partie mais le film se porte un peu trop sur le monde de Sugar Rush, dommage. On pourra également reprocher un manque évident d'humour qui est distillé avec trop de parcimonie dans le film et un scénario pas assez exploité.

Il 'empêche qu'on passe un très bon moment devant le film. A noter un générique final excellent qui revisite bon nombres de hits des consoles.