Test Blu-Ray 3D Pacific Rim

notre test blu-ray 3D

Test du Blu-Ray 3D Pacific Rim

 

Robots géants contre monstres

L'histoire:

Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses, les "Kaiju", ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l'humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d'un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les "Jaegers", contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie. Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l'humanité n'ont d'autre choix que d'avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau et une jeune femme en cours d'entraînement qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger légendaire, quoique d'apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l'humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente...

Le Test BLU-RAY

Image 5/5

Warner se surpasse une fois de plus avec une image parfaite, colorée, très riche et qui fait bien resortir les superbes effets spéciaux du film qui pourtant comporte bon nombre de séquences de nuit. Un magnfique master.

Son 5/5

Un vrai bonheur aussi bien en VF qu'en VO. Comme le dit si bien Idris Elba dans le film : "We are cancelling the Apocalypse", ici on fait cracher les enceintes. La bo très inspirante et guerrière du film n'en est que plus belle et épique.

3D 4/5

L'experience est significative et on retrouve cette profondeur et quelques jaillissements que nous avions dans la version salle. Voir les combats des Jaegers contre les Kaijus n'a jamais été aussi immersif. Un vrai plaisir.

Bonus 4/5

Quelques scènes inédites mais qui n'apportent pas grand chose et un making of se divisant en de nombreux petits modules, pas revolutionnaire mais très interessant et fait avec passion par son realisateur.A noter la présence de l'application Second Ecran qui permet de synchroniser le film avec son smartphone et d'avoir en temps réel des infos supplémentaires sur le film et de laisser vos commentaires. On a testé et c'est très sympa.

De toute façon le film se sufirait presque à lui-même et constitue un excellent divertissement à se procurer d'urgence.

Le film

On connaissait le penchant de Guillermo Del Toro pour les monstres. Avec Pacific RIM le réalisateur se fait plaisir mais aussi et surtout aux fans et aux gamins qui sommeillent en nous et qui rêvaient de voir un jour sur grand écran des combats d'envergure entre robots géants et monstres gigantesques.

Pacific RIM doit être pris pour ce qu'il est un divertissement à l'état pur servi par des effets visuels incroyables, une bande originale furieusement rock, électro et héroïque et par des séquences de combats absolument dantesques et lisibles.

Oui le film est bluffant à bien des égards et devrait susciter une certaine excitation pour beaucoup de monde et rappeler de nombreux souvenirs. Cette époque révolue des mangas avec mechas : de Macross à Goldorak. Les influences sont nombreuses et voulues et cette mixité hollywoodienne/japonaise salvatrice.
Visuellement on atteint encore un niveau toujours plus impressionnant et l'animation des monstres et des Jaeger est à tomber.

Del Toro n'a pas son pareil pour distiller des scènes de pure folie, maîtrisées de bout en bout. La symbiose avec les Jaeger en est un très bel exemple. Les scènes de pilotage sont électrisantes.

On avait vu ce qu'un hellboy 2 nous offrait côté bestiaire et on attendait au tournant le réal avec pacific et ses Kaiju. Del Toro réussi le test sans faille : les monstres sont énormes , puissants , bien vilains et assez diversifiés .
La bande originale a vraiment sa part dans la réussite du film et apporte un impact non négligeable dans les phases de combats.

Alors oui on pourra toujours émettre quelques reproches sur un scénario un peu facile , une petite baisse de régime de temps a autre , et l’idée de la symbiose neuronale qui aurait peu être plus poussée mais pour le reste un blockbuster estival gigantesque. Et comme avec le cultissime 300 on retiendra une phrase : Today we are cancelling the Apocalypse!

Del Toro et Warner nous offrent un superbe cadeau et on les en remercie.