Test Blu-Ray 3D Stalingrad

notre test Blu-Ray 3D

Test Blu-Ray 3D Stalingrad

 

 

L'histoire:

En 1942, les troupes allemandes atteignent les rives de la Volga mais échouent dans leur tentative de franchir le fleuve. Les troupes soviétiques ont dû battre en retraite. Cependant, quelques soldats sont restés sur place et se terrent dans une maison, près de la rive, occupée par quelques civils. Parmi eux, Masha, une jeune fille dans la maison est occupé par les Allemands. Les Allemands lancent l'assaut contre la maison, et l'officier qui les commande devient amoureux de Masha. Au coeur de la bataille la plus sanglante de l'histoire de l'Humanité débute une histoire d'amour, et, dès lors, les soldats doivent protéger cette jeune fille à tout prix.

Le Test BLU-RAY

Image 4.5/5

Sony réalise une fois de plus un très beau travail sur le master. D'excellentes conditions pour découvrir ce film inédit. La colorimétrie et le grain voulu par la mise en scène ressortent parfaitement.

Son 4,5/5

Film de guerre oblige on en prend plein les oreilles au gré des explosions, des bruits de tirs et de canons. Les superbes musiques passent également très bien et englobent le spectateur.

3D 3.5/5

Une 3D qui mise sur la profondeur de champ au détriment de jaillissements hors ecran si ce n'est plusieurs scènes de cendres qui virevoltent devant les yeux. Un apport tout de même efficace pour être au plus près du conflit et des soldats.

Bonus -/5

Pas de bonus ce qui est dommage.

Le film

Stalingrad étonne d’entrée de jeu par sa réalisation digne des plus grands films hollywoodiens, par sa maîtrise technique et ses superbes plans, ses grandes musiques épiques et mélancoliques.

Un film de guerre intense dans ses séquences de combat mais aussi très humain et plus porté justement sur un groupe de soldats pris dans le conflit .

A mi-chemin entre le soldat Ryan et joyeux Noël, Stalingrad distille avec précision l'adrénaline et sait toucher au cœur quand il le faut. Loin d’un bête film de guerre, un film qui fait réfléchir.

La Russie nous surprend donc avec cette production d’envergure.