Test Blu-Ray 3D : Le Hobbit La Bataille des Cinq Armées

notre test Blu-Ray 3D

Test Blu-Ray 3D Le Hobbit La Bataille des Cinq Armées

 

L'histoire:

Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

Le Test Blu-Ray

Image 4.5/5

Une image une fois de plus très belle qui rend justice au travail d'orfèvre de Peter Jackson sur le film. L'image est au top, une édition Blu-Ray quasi parfaite.

Son 5/5

Un film Hobbit sans son environnement sonore serait baucoup moins percutant. Et pour percuter le Blu-Ray lâche tout entre les bruitages, le dragon et la destruction de LacVille, les superbes musiques: un vrai bonheur. On vous recommandera la version originale comme souvent.

3D 4/5

Une 3D de profondeur qui apporte une dimension supplémentaire notamment avec le début du film et Smaug où l'on se rend bien compte des différents plans et du dragon passant derrière les habitations. Peu de jaillissements mais du bon travail quand meme.

Bonus 4/5

Les bonus se décomposent comme suit:

- Recrutement des 5 armées: Un module sur le travail avec les figurants, leur fierté d'avoir participé au film, les costumes, les maquilleurs et le travail de titan pour organiser le tout.

- L'intégrale de la Terre du Milieu: Retour sur les connexions entre les 2 sagas avec un très joli montage. Retour également sur ce projet pharaonique de 17 ans du premier jour de tournage en 1999 à maintenant. Les technologies développées pour le film, les sfx.

- le dernier adieu: Travail sur les chansons du Seigneur des Anneaux et du Hobbit et notamment sur le choix de la chanson finale qui viendrait aussi clore cette aventure de quasi deux decennies. On découvre le travail incroyable de Billy Boyd, interprète de la chanson : The Last Goodbye. Pour finir bien sûr le clip vidéo de cette chanson.

Le film

Peter Jackson conclut de la plus belle des façons une aventure de 13 ans , 13 années de magie , d'aventure en Terre du milieu , de fantastique , d'émerveillement , de joie et d'émotions .

Le Hobbit la bataille des cinq armées apporte un souffle épique à la saga Hobbit de par ses séquences de batailles et la lutte finale , des combats de titans , de nouvelles créatures , beaucoup d'action et ce qui a fait le succès de la franchise : un fantastique accessible .

2h20 qui passent très vite et qui nous laissent tristes d'abandonner un univers si riche et cette saga monstrueuse emmenée avec brio par le génie de Peter Jackson .

Tous les ingrédients sont réunis dans ce chapitre final : Du dragon , des monstres , notre compagnie de nains , Bilbo bien sur mais aussi les elfes , Gandalf ..., les musiques toujours aussi somptueuses , les effets visuels de Weta à tomber, une intensité folle.

Si PJ s’est offert quelques libertés avec le bouquin sur certains personnages, ce qui pourra faire grincer quelques dents, on peut dire que son pari fou marche une fois de plus et cette bataille des cinq armées apporte sa pierre à l’édifice Seigneur des anneaux. Cette trilogie Hobbit est cohérente, forte et nous a redonné envie de voyager en Nouvelle-Zelande. Nous sommes repartis avec ce talentueux réalisateur dans un Monde d’héroic fantasy. 
Si Smaug avait dominé de sa superbe les débats dans le second film, sa présence assez courte dans le 3ème pourra en décevoir (peut etre le verra t’on plus dans la version longue du film) mais le bestiaire est conséquent (les manges-terres entre autre) pour ne pas trop y penser.

Le côté dramatique prend aussi le dessus et PJ n’a pas son pareil pour alterner des combats ultra fluides et des séquences émotionnelles. La folie des personnages est aussi très marquée dans cet opus, la corruption de l’anneau, de l’or
Mais c’est surtout ma magie qui perdure, cette excitation à l’idée de se replonger dans l’Univers. Depuis 3 ans nous attendions cette conclusion et nous n’en sommes pas déçus.

La boucle est bouclée avec la Trilogie du Siegneur des anneaux et il ne vous reste plus qu’a vous reserver un week-end entier pour vous enchainer les 6 films et ses quelques nombreuses heures de visionnage.