Critique de Dream House : un gâchis insipide et ennuyeux

Dream House

Insipide, au scénario creux comme un coquillage, Dream House s'annonçait pourtant sous les meilleurs auspices. Avec un casting alléchant au rang duquel on compte Daniel Craig, Rachel Weisz et Naomi watts dans les rôles principaux, le film emprunte tant sans être original qu'on croirait à une vidéo à base d'extraits de sixième sens, les Autres et quelques long métrages du genre.

Là où le fantastique devrait régner, les spectateurs ne sont pas surpris et là où il s devraient être pris à revers, le scénario peine à faire son office. La critique de Nicolas de sallesObscures est donc sans appel. Si le film ne fait que servir une production desgin plutôt de bonne facture - photographie léchée et lumières vraiment bien senties, avec une ambiance plutôt bonne - le gachis d'une histoire que tout semble révéler dès les premiers instants marque un film au fer rouge. Et ce Dream House reste aux yeux de la rédaction un Borring House que rien ou presque ne semble racheter.

A mesure de l'avancement de sa carrière, mettons en avant les choix hasardeux de Daniel Craig, qui hormis Les Insurgés, plutôt réussi, on compte un insipide Invasion, un space western raté en ce qui concerne Cowboys et Envahisseurs - bien que réussi graphiquement également. Les actrices Naomi Watts et Rachel Weisz n'ont elles aussi pas grand'chose à lui envier de ce côté-là. Heureusement, James Bond pourrait lui sauver la mise l'année prochaine.

Retrouvez la critique complète de Dream House par Nicolas Leprêtre de la rédaction.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans Dream House Dream House

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Dream House