Real Steel, les robots s'apprètent à entrer sur le ring du box-office

Real Steel

Le très attendu Real Steel de Shawn Levy sort mercredi dans nos salles. L'occasion de revenir en détails sur ce qui en fait le film à voir en famille, que l'on soit fan de robots ou non. Real Steel mèle à merveille toutes les techniques du cinéma, pour un grand spectacle assuré pour les parents et les enfants, avec ce petit côté Disney qui saura vous arracher une petite larme sans en faire des tonnes.

Real Steel est surtout l'avènement de la maitrise de deux types de technologies utliisées au cinéma. En effet, il mêle plutôt habillement l'usage des effets spéciaux et des effets visuels. Pour ce qui est des effets visuels, ILM fait encore des merveilles, recréant à la perfection des robots conçus et fabriqués en plein pied, en taille réelle, et à base de vrais matériaux robustes. Par exemple, Atom, le petit boxeur récupéré dans une décharge est une réalisation en taille réelle en acier de plus de 250 kilos dont Movieobjects avait réalisé quelques clichés en révélant les détails de conception.

C'est là que réside le vrai plus du film de Shawn Levy : faire cohabiter Hugh Jackman avec de vrais robots télécommandés inertes qu'animent des images de synthèse plus vraies que nature. Il n'y a qu'à voir le résultat final pour s'en convaincre. Les robots agissent et réagissent - grâce à leur fameux mode miroir pour Atom - comme leurs entraineurs les commande, et restent immobile le reste du temps. Pour les plans où les robots sont immobiles, il était de bon ton d'utiliser de véritables robots, l'effet obtenu n'en est que plus réaliste. Les plans d'action réalisés par ILM sont eux de toute beauté. Sans compter les manettes de contrôle des robots, fabriquées sur mesure pour le film et exposées il y a peu à Hollywood, comme pour montrer que le chef accessoiriste d'un film à gros budget était toujours une valeur sûre.

Ajoutez à cet aspect technique une narration des plus sobres qui nous évite (enfin) les écueils et les travers de la plupart des films Disney larmoyants et cul-cul, et vous obtenez un film de très haute volée, dont Hugh Jackman ne cesse d'ailleurs de vanter les mérites avec une sincérité rarement vue chez un comédien dont la promo dure depuis si longtemps. Le verdict devrait ne aps tarder dès ce mercredi dans nos salles. De notre côté, nous voyons venir un énorme succès avec un bouche-à-oreille particulièrement efficace.

Une exposition des robots Atom et Noisy boy utlisés sur le tournage du film est d'ailleurs actuellement en cours au cinema Arclight d'Hollywood.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans Real Steel Real Steel

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Real Steel