Roland Emmerich : Sony suspend son nouveau film Singularity

Anonymous

Sony en veut-il à Roland Emmerich ? Après avoir sabordé son Anonymous, en ne le sortant que dans 250 salles à travers les USA, pour un scénario jugé trop révolutionnaire - il y  décrit Shakespeare comme un usurpateur - voici que la firme décide de suspendre la production de son nouveau film à gros budget (175 millions de dollars devaient y être alloués), Singularity.

Singularity devait se dérouler 50 ans dans le futur et traiter du danger des nanobots et des dérives de la nanotechnologie. La sortie du film est reportée à mai 2013 et le tournage qui devait débuter au printemps ne commencera qu'à l'été. Le temps de digérer le flop d'Anonymous.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans Anonymous Anonymous

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Anonymous