Kirsten Dunst défend Lars on Trier : un provocateur compulsif

Melancholia

En marge de l'AFI Fest et de la sortie en salles de Melancholia, l'actrice Kirsten Dunst s'est donné pour mission de sauver le soldat Lars von Trier, réalisateur du film et auteur de la fameuse (ou fumeuse c'est selon) allusion à Adolf hitler en plein festival de Cannes. Pour défendre le repentant qui avait entretemps présenté des excuses officielles, Dunst met en avant un manque de contrôle du cinéaste dans son style provoquant.

Dans une interview accordée à TheWrap, elle déclien purement et simplement la responsabilité de Lars von Trier dans ses propres débordements. "Il est provocateur, mais il ne maitrise pas totalement ses provocations. J'étais avec lui lorsqu'il s'était tatoué ce +Fuck+ sur la face antérieur des doigts de la main. Il n'assumait pas vraiment son propos, et il avait la main qui tremblait constamment lorsqu'on l'a pris en photo."

Pour un peu, elle pourrait argumenter "pardonnez-lui parce qu'il ne sait pas ce qu'il fait." Manifestement, il le sait, mais selon l'actrice, il n'assume simplement pas ou alors de façon vraiment très nerveuse.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans Melancholia Melancholia

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Melancholia