Scandale autour d'une interview de Brad Pitt à Cannes monnayée plus de 2500 euros

Comme le rapporte le magazine Allemand Der Spiegel, pour la première fois de l'histoire du festival de Cannes, une société de distribution, Alliance Films, a laissé entendre que les interviews des stars dont elle distribuera les films seraient payantes pour les journalistes du monde entier. Une première qui pourrait faire scandale si elle se généralise.

Quelle ne fut pas la surprise de quelques journalistes canadiens de recevoir de la main des attachés de presse de la société Alliance Films une grille de tarifs pour des interviews de stars actuellement présentes à Cannes ! Les dits prospectus annoncent tout de gau les frais à avancer : 2500 euros pour une interview de Brad Pitt, dont Alliance distribuera Killing them Soflty - en compétition officielle sur la côté d'Azur - mais également 1250 euros pour une interview de  Kristen Stewart dont Alliance devrait distribuer Sur la route au Canada.

La presse Canadienne rapporte que le prix des interviews varie en fonction du type d'interview : celle d'une personnalité ou d'un groupe de comédiens. Les canadiens n'ont pas été les seuls interloqués par cette pratique nouvelle. Des journalistes allemands qui souhaitaient notamment interviewer Nicole Kidman et Matthew McConaughey pour leur participation au film The Paperboy, également distribué par Alliance, se sont vu intimé l'ordre de payer pour procéder à l'entretien.

Selon Des Spiegel, les officiels d'Alliance Films ne vendraient pas ses slots d'interviews, mais tenteraient simplement de récolter des recettes supplémentaires pour pallier au coût exorbitant de transport des stars et de leur entourage à Cannes. Exorbitant surtout pour la presse spécialisée, en fin de compte.

Sébastien Nuttin

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de