Mel Gibson raconte la fin du tournage de Machete Kills

Machete kills

Le réalisateur décalé robert Rodriguez a entamé avec la série des Machete ce qui semblait improbable, à savoir donner vie au personnage d'un film dans le film et en faire un héros à part entière. Force est de constater que dans l'esprit des fans, aujourd'hui, Danny Trejo est Machete. Rodriguez, fort de ce succès, a donc indiqué tout naturellement sur Twitter, comme c'est de plus en plus le cas pour d'autres réalisateurs ou comédiens, la fin du tournage de son second film.

A ses côtés, on retrouve Mel Gibson, en pleine renaissance depuis Le complexe du Castor, où Jodie Foster lui avait offert l'opportunité révée d'oublier les déboires de sa vie privée pour revenir sur le devant de la scène avec un rôle où il crève l'écran. Les deux compères ont donc sonné la fin de tournage du film, et en ont profité pour répondre aux questions de la journaliste Maria Menounos de la chaine Extra et donné leurs impressions sur ce second film, que le réalisateur veut encore plus incisif que le premier volet. Ce qui n'est pas tâche facile. Mais la présence au casting de Mel Gibson dans le rôle grand méchant aura de quoi raviver l'interêt des fans.

Après 29 jours de tournage, c'en est donc terminé. Le comédien William Sadler - vous avez surement reconnu le grand méchant de 58 minutes pour vivre, alias le colonel Stuart - a profité de cette occasion pour poster à son tour sur le réseau social de microblogging une affiche où il apparait dans la peau de son personnage, le sheriff Doakes, armé d'un énorme révolver à la main, au barrillet lisse et au canon allongé. Voilà qui laisse présager une suite musclée.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans Machete kills Machete kills

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Machete kills