Anthony Hopkins ou l'art du camouflage pour Hitchcock

Hitchcock

<a href=Anthony Hopkins méconnaissable en Alfred Hitchcock" width="450" height="667" />Le comédien britannique Anthony Hopkins est un transformiste de génie. Prochaine corde à son arc ? Un autre éminent personnage britannique, Alfred Hitchcock, l'un des plus grands génies du cinéma policier des années 50. Si on ne présente plus le réalisateur, la tagline de la première affiche du film sobrement intitulé Hitchcock rappellera aux plus anciens d'entre nous un inénarable souvenir : "Good Evening" (Bonsoir). A l'affiche, Anthony Hopkins seul crève l'image, en plan américain, contri de l'air suffisant que pouvait s'amuser à arborer le génial cinéaste.

Annoncé pour le 23 novembre prochain dans un nombre limité de copies outre-atlantique, Hitchcock sera un nouvel exercice de style de cet équilibriste qu'est Anthony Hopkins, qui rappelons-le, n'en n'est pas à son premier biopic. Particulièrement inspiré dans Nixon, l'inoubliable Hannibal Lecter reprendra donc du service aux commandes d'un biopic discret dont l'histoire se concentre sur la relation liant Hitchcock à son assistante Alma Reville, pendant le tournage du mythique film d'horreur qui a peaufiné la renommée d'Alfred Hitchcock, Psychose.

Aux côtés d'Anthony Hopkins, un casting alléchant se donnera la réplique. On comptera notamment en son sein Scarlett Johansson, Helen Mirren, Jessica Biel, Toni Collette pour ne citer qu'elles. Une pléiade d'actrices aussi belles que talentueuses accompagneront l'habitué des rôles de composition pour on l'imagine un résultat à la hauteur, dans un film qui reste risqué pour ne pas tomber dans les clichés. Réponse fin Novembre.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans Hitchcock Hitchcock

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Hitchcock