The Dark Knight Rises : tuerie d'Aurora, relaxe demandée pour Cinemark

The Dark Knight Rises

La société Cinemark Inc. a demandé sa relaxe auprès du tribunal de Denver dans l'affaire qui l'oppose aux victimes de la tuerie d'Aurora. Lors de la projection du film The Dark Knight Rises en avant-première, James Holmes avait ouvert le feu dans un complexe de cette petite ville de la banlieue de Denver et fait 16 morts. les victimes encore en vie et leurs familles ont décidé de poursuivre en justice la société exploitant le complexe pour manque de formation à la sécurité de ses employés.

Le film The Dark knight Rises reste un mauvais souvenir pour les habitants d'Aurora. Pourtant, cette petite ville du Colorado est connue, selon les informations de THR, comme la 9eme ville la plus sûre des Etats-Unis, d'après un classement du FBI au regard de la criminalité. Or la défenses des victimes de la tuerie d'Aurora s'appuie sur l'argumentaire qui vise à remettre en question le manque de réactivité et de sécurisation du personnel du complexe cinématographique devant la violence de James Holmes, qui a commis les 16 meurtres.

Compte-tenu du niveau de sécurité de la ville, les avocats de Cinemark ont donc plaidé devant le juge chargé du procès que le groupe ne pouvait en aucun cas être convaincu d'un défaut de formation de son personnel à la sécurité dans un tel environnement social. Dès lors, les chefs d'inculpation retenus contre les prévenus devraient être abandonnés. Il semblerait que l'environnement dans lequel évoluent les habitants d'Aurora soit désormais une porte de sortie pour la compagnie Cinemark Inc. dans ce procès que tout le monde attendait de ses voeux comme une carthastie.

Sébastien Nuttin

Ils jouent dans The Dark Knight Rises The Dark Knight Rises

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de The Dark Knight Rises