Festival Kinotayo : Retour sur la soirée d'ouverture et le film Bunny Drop

Bunny Drop

La 7ème édition du Festival Kinotayo qui met à l'honneur le cinéma japonais comme tous les ans s'est ouverte hier soir à la Maison de la Culture du Japon dans la grande salle. Cette année un jury presse est présent et a été introduit par Michel Motro. En invité d'honneur de cette cérémonie le réalisateur Olivier Assayas qui est revenu sur ses relations avec le Japon à travers sa carrière de cinéaste. Le film projeté pour l'ouverture était le drame Bunny Drop.

Bunny Drop est un film léger, une belle histoire de famille avec une rencontre improbable entre un homme et sa tante de seulement 6 ans, fille illégitime de son défunt grand-père. Et contre toute attente ce dernier décide de l'élever. Touchant, mignon, plein de bons sentiments, un film qui se regarde avec apaisement. Drôle, émouvant, une vraie tranche de vie mis en image avec beaucoup de délicatesse. Ce n'est pas foncièrement original mais les comédiens sont très bons dans leurs rôles respectifs et la petite fille craquante. Cette dernière est d'ailleurs une véritable star dans son pays, raflant de nombreuses récompenses à seulement 6 ans. Si le film souffre de quelques longueurs on s'attache au duo.

A noter que le film est adapté d'un célèbre manga au Japon et que l'on retrouve du même coup de l'humour bien marqué. Ce film s'inspire de la première partie des mangas sortis et une suite devrait voir le jour très bientôt.

Bunny Drop est une bonne entrée en matière, un film tout en sensibilité et en apaisement.

Nicolas Lepretre

Ils jouent dans Bunny Drop Bunny Drop

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Bunny Drop