The Master : une reconstitution servie par de très bons acteurs : notre avis

The Master

Paul Thomas Anderson, a qui l'on doit entre autres « There will be blood » ou encore « Boogie nights » nous offre aujourd'hui son nouveau film qu'il a écrit et réalisé : « The Master ».

Ce film nous plonge dans une Amérique d'après guerre avec le retour d'un soldat au pays, Freddie Quell. Celui-ci, outre son alcoolisme, est rongé par de nombreux démons et il a le don de foutre en l'air tout ce qu'il fait. C'est Joaquim Phoenix qui l'interprète et il le fait à merveille. Dans son apparence, ses gestes, ses mimiques, il est criant de vérité et d'intensité. Il rencontrera Lancaster Dodd, interprété par l'excellent Philip Seymour Hoffman. Ce dernier est le « master » d'un groupe s'appelant « La Cause ». Ce dernier est surtout un charlatan charismatique mais qui veut tout faire pour aider Freddie. Leur rencontre puis leur relation compliquée devient le thème central du film. Mais de ce fait, on n'en apprend pas assez sur « La Cause » ainsi que sur Lancaster Dodd. Il manque donc un petit plus qui aurait pu faire balancer le film dans quelque chose de plus intense et qui peut faire passer le spectateur à coté de l'émotion'

Il ne faut surtout pas oublier la bluffante Amy Adams dans le rôle de Peggy Dodd, la femme enceinte du Master? Elle joue à la perfection la convertie hystérique mais qui sait aussi très bien contrôler son mari?

Le film a été tourné en 70mm, ce qui n'a pas été fait depuis « Hamlet » de Kenneth Branagh. Cela sert à merveille la photographie du film qui est superbe. De plus l'Amérique des années 50 est magnifiquement représentée.

On peut aussi voir dans ce film la naissance de l'église de scientologie bien que le réalisateur le nie.

En conclusion, ce film à défaut d'être le chef d'?uvre auquel il aspire reste une très grande réussite en particulier grâce à ses acteurs et à la manière dont le cinéaste les dirige.

Nadège Deschamps

Ils jouent dans The Master The Master

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de The Master