[critique] Cent Huit Rois-Démons: Un film d'animation qui privilégie le fond à sa forme

Voilà un film d’animation bien étrange qui derrière un choix artistique osé cache une vraie histoire, une profondeur de personnages et l’on retrouve non sans mal l’esprit, l’ambiance, l’atmosphère de Corto Maltese autre film mis en scène par Pascal Morelli. Et surtout cet aspect que l’on retiendra des 108 rois démons, un film intelligent mais qui privilégie le fond à la forme et en oublie de nous offrir un aspect visuel chatoyant.

Certes ce parti pris s’inspire peut être des légendes asiatiques et joue avec les ombres, les formes mais le mix entre acteurs réels et images de synthèse passe très mal à l’écran. On ne sait pas comment l’aborder. C’est d’autant plus dommage que dans un Corto Maltese  qui bénéficiait lui aussi d’un traitement particulier de l’image mais dû au dessin d’Hugo Pratt l’ensemble passait beaucoup mieux.

Reste que Pascal Morelli arrive une fois de plus à nous capter dans son monde, dans une histoire de démons, de fantômes chinois sur un superbe fond musical très épique et digne des plus grosses productions. Ses personnages sont très réels, les dialogues bien écrits et se dégage de l’ensemble un petit quelque chose d’envoutant.

108 rois-démons est une vraie curiosité dans le milieu de l’animation.

Note 6/10

Nicolas Lepretre

Ils jouent dans 108 Rois-Démons 108 Rois-Démons

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de 108 Rois-Démons