Jupiter : Le Destin de l'Univers : une esthétique à couper le souffle au détriment du scénario

Après l’innovant Matrix (pour l’époque) et le sublime Cloud Atlas, les Wachowski reviennent avec l’un des films les plus attendus de ce début d’année : Jupiter: Le destin de l’Univers.

Mais autant prévenir tout de suite, ce film n’est qu’une demie-réussite…

 

Commençons par les points positifs.

Le film est d’une esthétique impressionnante. Les décors sont sublimes, L’univers dans lequel évolue les personnages est aussi très soigné. On remarquera d’ailleurs beaucoup de clin d’oeil a des films comme Star Wars voir Star Trek.

On découvre de nouvelles créatures extra-terrestres et d’ailleurs ceux qu’on appelle les veilleurs ne sont pas sans rappeler Paul (de Greg Mottola avec Simon Pegg) mais en plus creepy.  Le film a sont lots de courses poursuites et de bataille dans l’espace des plus réussis, les effets spéciaux à ce niveau là sont superbement réalisés. Les vaisseaux et les petites inventions

Les costumes sont aussi très beaux.

Et pour orchestrer le tout, la musique est belle et assez prenante.

Et on notera une scène particulièrement drôle, une belle critique de l'administration.

 

Et les points négatifs.

Le film souffre en grande partie d’un scénario qui n’est pas assez abouti. Et après un film comme Cloud Atlas qui était une vraie réflexion et d’une grande intensité, Jupiter: Le Destin de l’Univers est très décevant. Pourtant le sujet était des plus prometteur. Le film manque cruellement d’émotion et est parfois assez gnangnan.

Beaucoup de thèmes sont abordés sans être assez approfondis (comme les personnages d’ailleurs) et du coup cela manque cruellement de saveur.

Certains passages sont drôles et peut être que si le film ne se prenait pas autant au sérieux, le film serait peut être plus appréciable.

Le casting est assez inégal. Channing Tatum réalise une assez belle performance. Mila Kunis est égale à elle même, plutôt fade et manquant cruellement d’expression. Eddie Redmayne est bien flippant dans son rôle de bad guy, peut être un peu trop dans le surjeu, ce qui est dommage après son exceptionnelle prestation dans Une merveilleuse histoire du temps.

Concernant le personnage de Sean Bean, celui-ci n’est pas assez exploité.

En conclusion, ce film aurait mérité d'être plus recherché au niveau du scénario mais possède une esthétique à couper le souffle.

 

Note : 6.5/10

Nadège Deschamps

Ils jouent dans Jupiter : Le destin de l'Univers Jupiter : Le destin de l'Univers

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Jupiter : Le destin de l'Univers