[Critique] Jurassic World : un film d'aventures et d'action efficace. Les dinos sont de retour ! Welcome To Jurassic World

Jurassic World

Critique de Nicolas Leprêtre. Note 8.5/10 : un film d'aventures et d'action efficace. Les dinos sont de retour !

Le Parc est ouvert : avec cette petite phrase Universal suscite l'envie et l'excitation chez les spectateurs.20 ans après Jurassic Park nous allons enfin pouvoir nous transporter dans un Parc de dinosaures avec du public.

Outre ces quelques mots la campagne promo du film était vraiment alléchante avec de superbes affiches présentant notamment les deux nouvelles stars de ce 4 ème film de la franchise : le Indominus rex , grand méchant de l'histoire et le Mosasaure.

Mais alors Jurassic World tient il toutes ses promesses ? Arrive t'il à surpasser le cultisme Jurassic Park de Steven Spielberg?

Il est en tous les cas très efficace et porté par de très bons effets spéciaux et quelques animatronics (un bon point). Instant d'émotion également à l'écoute de la BO si reconnaissable du premier film, peut être utilisé un peu à l'excès au début mais qui nous plonge dans l'univers et l'on sait que nous sommes à Jurassic World .

Un vrai divertissement mêlant aventure, quelques notes horrifiques, du suspense et un bel hommage au premier film. En effet Jurassic World multiplie les clins d'œil à son aîné sans pour autant en être une copie conforme. Les enjeux sont déjà différents, le parc a enfin ouvert, le public est présent, les animations perfectionnées et modernes mais comme tout parc le public se lasse et nos chercheurs créent l’impossible. Et on se doute que tout va partir en vrille.

Le rythme est très bon et si l'on aime découvrir l'univers de ce nouveau parc, l'action et l'intensité dramatique ne tardent pas.

La vedette bien sur outre le cast et un Chris Pratt toujours aussi bon est le Indominus rex , un mix improbable de plusieurs espèces et surtout mortel . Un dino qui en jette et qui est plutôt mécontent d'être là .
Le monstre aquatique ou Mosasaure n'est pas en reste également.
Bien sur on retrouve notre bon vieux Trex et les Raptors .
Là aussi sur ces derniers la bande annonce à suscité beaucoup d'interrogations et de contestations: le rapport en Chris Pratt et les Raptors tels un dompteur . Dans le film le tout est beaucoup plus nuancé que l'homme qui murmurait à l'oreille des Raptors et on vous laisse le découvrir.

Jurassic World aurait peut-être pu développer plus longuement les attractions du parc, être plus violent dans sa partie dérapage mais le plaisir est là.
Les fans apprécieront de retourner dans un monde qu'il avaient laissé depuis plusieurs années .

Un beau retour. Qui en appellera d'autres ?

Critique de Nadège Deschamps . Note 8/10 : Jurassic World vous souhaite la bienvenue… Garder les bras à l’intérieur de l’embarcation… Pour les issues de secours… suivez les hurlements…

Jurassic World vous souhaite la bienvenue… Garder les bras à l’intérieur de l’embarcation… Pour les issues de secours… suivez les hurlements…

Ils ont dépensé sans compter et le parc proposé par Colin Trevorrow est impressionnant. Le rêve de John Hammond est enfin devenu réalité… De nouveaux dinosaures, des attractions modernes et interactives, un parc presque parfait mais quand la science défie les lois de la nature… Ca peut faire mal…  

Jurassic World est une belle réussite avec une réalisation très belle, un mélange de découverte du parc et d’action bien pensé. Sans oublier la bonne dose d’humour qui plaisait déjà dans le premier film. De plus, les images sont impressionnantes ainsi que les effets spéciaux.
Vu en 3D, celle-ci manque un peu de profondeur ce qui est dommage.
Bien sûr le film reprend la musique qui a marqué des millions de spectateurs et un frisson nous envahit lorsque les premières notes retentissent. D’ailleurs il y a un bel hommage au premier film, un moment émouvant et plein d’émotion.
Le film n’évite évidemment pas certains petits clichés mais on lui pardonne facilement. Le scénario, bien que classique, reste pas moins efficace. A chaque moment d’action, la tension monte. Les scènes s’enchaînent et on ne s’ennuie pas un instant. On en redemande même.

Le vrai point positif du film sont les différents dinosaures qu’on approche d’un peu plus près et dont la réalisation en CGI est remarquable.

Concernant le casting, Chris Pratt en “dompteur” de velociraptor est très bon et plein d’humour et son pote Omar Sy s’en sort parfaitement. Bryce Dallas Howard donne une belle touche de féminité et est pleine de courage. Quant à Vincent D’Onofrio, le bad guy de service, il est toujours aussi bon…

Jurassic World fait rêver, on aurait presque envie de le visiter… Mais le film montre bien que la nature reprend vite ses droits quand on tente de la maîtriser… Une vraie suite, dépassant largement les épisodes 2 et 3...

Nicolas Lepretre

Ils jouent dans Jurassic World Jurassic World

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Jurassic World