[Critique] Le Chasseur et La Reine des Glaces : Un Royaume de solitude pour Theron et Blunt

Non, rassurez-vous pas de «Libérée, délivrée» ici. Enfin... Il ne manquerait plus que cela pour avoir la panoplie complète d’Elsa dans Le Chasseur et la Reine des Glaces. Dans cet opus, qui se présente comme un prequel de Blanche-Neige et le Chasseur, vous ferez connaissance avec Freya (Emily Blunt) qui possède le pouvoir de contrôler le froid et les glaces. Effectivement ça nous rappelle tous un truc... Freya n’est autre que la soeur de la terrible Ravenna (Charlize Theron) ayant été éliminée par Blanche-Neige (Kristen Stewart) dans le film précédent.

Quelques années avant les événements impliquant Blanche-Neige, Ravenna assista à la trahison amoureuse qui conduisit Freya à s’exiler et à construire son propre royaume (de glace) ainsi qu’une puissante armée de Chasseurs dans laquelle il est strictement interdit d’aimer. Sous peine d’être puni de mort. C’est dans cette armée que l’on retrouve Eric (Chris Hemsworth) et que l’on découvre Sara (Jessica Chastain) qui deviendra sa femme avant de mourir. Pas de spoilers ici, Eric le raconte dans le premier film. Ce second opus s’applique donc à retracer l’histoire de ce couple mais pas seulement. Nous faisons encore un bond dans le temps, dans le futur cette fois-ci :  le royaume de Blanche-Neige est désormais prospère sauf que le fameux miroir magique a été dérobé. Eric est évidemment envoyé en mission pour le récupérer. Mais la reine Freya apprendra aussi la nouvelle et cherchera  à mettre la main dessus pour ainsi devenir toute puissante. Eric, accompagné de quatre nains et d’une de ses anciennes connaissances, aura alors de nombreux obstacles à franchir pour sauver (encore) le royaume de Blanche-Neige.

Les personnages sur le papier sont prometteurs mais malheureusement seules les deux soeurs tirent leurs épingles du jeu. On retrouve une Charlize Theron toujours aussi magnifique et majestueuse dans le rôle de Ravenna et sa relation à l’écran avec Emily Blunt marche plutôt bien, même s’il manque à cette dernière quelques points de charisme sur l’échelle « Queen Theron ». Elles sauvent à elles deux la médiocrité des dialogues entre Chris Hemsworth et Jessica Chastain pleins de niaiseries alors que l’alchimie entre les deux acteurs ne se fait pas ressentir... Cela donne un résultat un peu bancal et on a beaucoup de mal à croire en leur histoire d’amour. Les blagues des nains tombent le plus souvent à plat et pourtant le potentiel comique était là avec des noms tels que Rob Brydon et Nick Frost.

Les effets spéciaux sont quant à eux toujours aussi superbes, l’ambiance un peu sombre de Blanche-Neige et le Chasseur est conservée. Quelques défauts sont visibles sur certaines créatures mais la beauté des décors et d’autres effets (comme ceux concernant la glace et le miroir magique) rattrapent cela. Il convient de souligner l’excellent travail sur les robes de Ravenna et Freya qui en feront jalouser plus d’une.


À voir pour passer un bon moment et admirer les performances de Charlize Theron et Emily Blunt ainsi que les effets plutôt bien réussis.

 

Note : 6/10


Justine Barré

Ils jouent dans Le Chasseur et la Reine des Glaces Le Chasseur et la Reine des Glaces

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Le Chasseur et la Reine des Glaces