[Critique] Le Bon Gros Géant: Steven Spielberg le faiseur de rêves. Un joli conte et un retour en enfance

Steven Spielberg revient à ses amours et nous offre un joli conte et retour en enfance avec Le Bon Gros Géant. La magie du cinéma du réalisateur est d’arriver à nous transporter dans un monde, dans un univers par une ou deux scènes.

En ces temps bien sombres il fait plaisir de retrouver un metteur en scène que l’on adore réinvestir un genre qu’il connaît bien. Steven Spielberg est un vrai faiseur de rêves et cela tombe bien avec l’histoire du film. Adapté d’un roman de Roald Dahl, Le Bon Gros Géant est rempli de bons sentiments, d’amour et nous envoie à notre jeunesse.

S’il te plait Steven raconte nous une histoire comme tu sais si bien le faire. LEBGG est un beau mélange d’humour, de suspense, un conte qui s’écoute et se regarde. On prend place dans un fauteuil et on laisse la magie Spielberg s’opérer.

Petit bémol peut être un géant assez bavard et un film qui s’étire quelque peu et qui pourrait perdre l’attention des enfants. Pour les adultes en revanche on apprécie l’ensemble et on remercie monsieur Spielberg de ne pas oublier de nous émerveiller encore.

Note 8/10

Nicolas Lepretre

Ils jouent dans Le BGG - Le Bon gros géant Le BGG - Le Bon gros géant

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Le BGG - Le Bon gros géant