Memories Of Murder, le 1er chef d’œuvre de Bon Joon-Ho en version restaurée 4K le 5 juillet 2017 au cinéma

Memories of murder

Le 1er chef d’œuvre de Bon Joon-Ho: Memories Of Murder ressort en version restaurée 4K le 5 juillet 2017 au cinéma. Une belle occasion de découvrir ou redecouvrir ce film qui a marqué les esprits et qu'on avait beaucoup apprécié à la rédaction lors de sa sortie il y a de cela 13 ans. On vous laisse découvrir un petit extrait du film pour vous faire une idée. A noter que le tout dernier film du réalisateur OKJA est disponible sur Netflix depuis le 28 Juin.

Le synopsis: En 1986, dans la province de Gyunggi, le corps d'une jeune femme violée puis assassinée est retrouvé dans la campagne. Deux mois plus tard, d'autres crimes similaires ont lieu. Dans un pays qui n'a jamais connu de telles atrocités, la rumeur d'actes commis par un serial killer grandit de jour en jour.Une unité spéciale de la police est ainsi créée dans la région afin de trouver rapidement le coupable. Elle est placée sous les ordres d'un policier local et d'un détective spécialement envoyé de Séoul à sa demande. Devant l'absence de preuves concrètes, les deux hommes sombrent peu à peu dans le doute...

L'un de nos avis lors de sa sortie salle: Le genre de film totalement improbable ou comment marier polar, comédie, humour noir, film sombre et poésie . Memories of murder est un film ovni , 100% original, totalement inattendu , et fort prenant.

Tourner au ridicule des situations, n'est pas nouveau , mais la manière dont celles-ci sont amenées l'est bien plus. On oublierait presque à la vision du film , les meurtres , le polar , tant le climat et l'atmosphère vont à contre courant de la progression de l'histoire.

D'interrogatoires musclés et jubilatoires aux méthodes douteuses et raisonnements hâtif de l'inspecteur , on nous miroite un univers très manga dans une sombre histoire de meurtres atroces.

Tout le génie du réalisateur réside à nous narrer une simple histoire de serial killer sans qu'on en ait du tout l'impression. Les musiques mélancoliques et langoureuses, les thèmes plus forts et rythmées , l'humour très présent et les deux inspecteurs aux antipodes l'un de l'autre détournent le spectateur du côté obscur de la production. Philosophique à souhait ce Memories of Murder est une vraie découverte qu'il serait dommage de manquer.

Le cinéma asiatique nous livre depuis de nombreuses années l'originalité faisant cruellement défaut aux productions françaises et américaines. Le cinéma Coréen en est le plus représentatif avec des films aussi variés que superbement réalisés. Memories of Muder en est encore une belle démonstration.

Nicolas Lepretre

Ils jouent dans Memories of murder Memories of murder

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de Memories of murder