[Critique] Downsizing: un film d’anticipation étonnant et une vraie fantaisie, qui pose la grande question de l’existence.

Alexander Payne nous invite à un voyage à travers un film d’anticipation et une vraie fantaisie, qui pose la grande question de l’existence.

Aurait-on moins de problème si on réduisait l’humanité à une taille microscopique ou finalement transpose-t-on tous les maux d’une société vers un autre monde en créant là aussi de grandes inégalités. Ce film soulève de nombreuses interrogations et nous confronte à l’humain, ses travers sans pour autant être totalement alarmiste et déprimant. Bien au contraire Downsizing est une comédie dramatique, cynique par moments, sombre aussi mais qui n’en oublie pas de nous faire sourire, bien aidée par un casting de choix et de remarquables interprétations.

Matt Damon étoffe encore plus l’éventail de ses rôles et porte très bien l’affiche du film mais que dire d’un Christoph Waltz une fois de plus incroyable et le film se paye même une vraie révélation en la personne de l’actrice Hong Chau. Un vrai trio de talents pour un film bien écrit, censé et très bien mis en scène.

Si Downsizing nous conte l’histoire d’humains réduits à une petite taille il reste un film grand par la taille et une très belle découverte.

Note : 8/10

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de