[Critique] La Forme de l'eau: Del Toro nous offre une merveilleuse histoire et élève le film de créature à un autre niveau

Assister à un nouveau film du maître Del Toro c’est l’assurance de partir pour un voyage dans un monde fantasmagorique peuplé d’étranges créatures et rempli d’une poésie certaine. Avec la Forme de l’eau le réalisateur nous dépeint une histoire d’amour hors normes entre une belle et une bête mais loin d’un remake du célèbre conte nous entraîne dans une véritable aventure avec une maitrise peu commune de la caméra et des plans.

Un film qui dans le fond et sa forme donc surprend et nous émerveille, une plongée dans l’univers de Del Toro et un mélange des genres sans fausse naute : Humour, fantastique, action, émotions le tout accompagné par une superbe bo qui accentue encore les effets.

Le casting est lui aussi remarquable entre Sally Hawkins, Doug Jones sous les traits de la créature(un acteur fidèle du réal), Richard Jenkins ou encore un Michael Shannon une fois de plus dans le rôle du vil scientifique.

La Forme de l’Eau est un vrai ballet aquatique et terrien qui nous éblouit par sa plastique, son esthétique, sa mise en scène.  Un nouveau petit bijou signé Del Toro.

Note : 8,5/10

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de