[Critique] Red Sparrow: Un joli moineau dans un jeu de manipulations.

Jennifer Lawrence incarne un personnage féminin vénéneux, tantôt pris au piège, tantôt machiavélique dans un thriller d'espionnage froid, prenant et sexy.

Red Sparrow est un film d’espionnage mêlant les codes du thriller sensuel avec une Jennifer Lawrence qui a bien changé depuis ses débuts et prend ici les traits d’une femme fatale contre son gré, transformée en arme dans cette école de la manipulation.
L’existence même de ce genre de programme n’est certainement pas que pure fiction et Red Sparrow part sur un rythme très froid, très calme, très pesant sur l’apprentissage de cette jeune femme russe aux techniques de séduction, de charme et mentales. Des méthodes radicales et extrêmes et très graphiques.

Jennifer n’a jamais été aussi sexy et provocante mais aussi mortelle. Si le film n’invente et ne change véritablement la donne dans le genre il reste suffisamment bien construit et accapare le spectateur par une sorte d’envoutement à travers les yeux et le corps de ce joli moineau qui réussit l’art de la manipulation avec son admirateur d’un jour.

Note : 7/10

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de