[Critique] Peppermint: Une ange vengeresse et femme fatale. Jennifer Garner tient la baraque dans ce thriller musclé.

Jennifer Garner déploie ses ailes d’ange vengeresse dans un film percutant, qui ne fait pas dans le détail et va droit au but offrant à l’actrice un rôle musclé et mortel qu’on attendait depuis longtemps.

Peppermint ne révolutionne pas le genre et n’a pas vocation à mais surtout montre ce que l’on a envie de voir dans un tel film : soit une vengeance radicale, sanglante et minutieuse.

Un vrai concentré d’action qui laisse de côté un scénario assez simpliste pour se concentrer sur son personnage principal, une héroïne se rendant elle-même justice et éliminant avec panache les assassins de sa famille.  La parfaite femme pour John Wick en somme.

La réalisation fait fi du changement radical chez cette femme somme toute normale qui se transforme en assassin. Aucune véritable explication si ce n’est cette motivation à se venger. On vous el dit le film est une vraie ligne droite avec son lot de cadavres et de règlements de compte.
Jennifer Garner tient bien le rôle et on aime la revoir dans un film d’action.

Peppermint est un bon divertissement et assure ce qu’il vend.

Note : 6,5/10

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de