[Critique] Glass: M. Night Shyamalan conclut sa trilogie avec brio et surtout nous offre un final fort et puissant.

M. Night Shyamalan après nous avoir surpris avec la suite inattendue d’Incassable : Split qui introduisait un personnage totalement fou incarné par James McAvoy conclut sa trilogie entamée il y a 19 ans !, avec Glass et réunit les 3 personnages dans un même film donnant par la même une autre image et approche des super-héros en occultant le côté spectaculaire et en se concentrant sur le côté psychologique.

Cela donne un film qui monte totalement en puissance et dont le final justifie à lui seul la vision du film et de la Trilogie et c’est en cela qu’on reconnaît la magie de son cinéma, nous entrainer dans une histoire multiple, nous happer et d’un coup tout nous dévoiler. Shyamalan use de la manipulation comme il aime si bien le faire et a su à travers ces 3 films nous offrir un sujet cohérent et 3 facettes.

Côté personnages on pourra peut-être reprocher un peu d’en voir trop sur le personnage de James McAvoy qui éblouit encore de son talent mais qui mange littéralement l’écran. Sa performance est incroyable mais un film entier lui était déjà consacré Split et dans Glass les deux autres personnages sont quelque peu éclipsés, dommage surtout pour un Bruce Willis que l’on aurait aimé voir plus.

Glass c’est un mélange de thriller, suspense, film psychologique, super-héros et drame, c’est une bande-son inspirée avec des grandes envolées lyriques et c’est la dernière pièce d’un tout.

M. Night Shyamalan confirme après Split son grand retour aux affaires.

Note : 7,5/10

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de