[Critique] Rambo last Blood : un dernier round extrême et ultra gore emmené par un personnage survolté et revanchard . Une sortie avec panache

Sly n’en a pas fini avec son personnage de John Rambo et lui offre un dernier round extrême et ultra gore emmené par un personnage survolté et revanchard . Une sortie avec panache!

Il y a clairement plus subtil comme film mais ce Last Blood est à l’image de ses prédécesseurs : percutant et sans concession. Le public attend avec excitation le climax et l’étincelle qui va déclencher l’instinct de vengeance d’un Rambo en bout de cycle mais toujours aussi mortel et entrainé.

Si on a déjà vu scénario plus développé, les Rambo ne se démarquent pas par le talent d’écriture et les histoires racontées mais par les émotions qu’ils dégagent, ce Last Blood pour un final va très loin dans la violence. Le 4 était déjà bien sympathique et dans cet ultime film Rambo n’hésite pas à torturer, décapiter, tuer ses ennemis. Il faut dire que dans last Blood il ne s’en prend ni plus ni moins qu’a un cartel mexicain extrêmement dangereux.
Jubilatoire dans ses séquences de vengeance, Last Blood montre aussi un Rambo meurtri et en proie à ses doutes.

Rambo Last Blood fait plus que le job et signe un au revoir sanglant. Un personnage qui aura marqué le cinéma d’action et donné des séquences cultes.

John c’est pas ta guerre mais tu nous manqueras.

Note : 7,5/10

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de