National Geographic célèbre les 50 ans de la journée de la terre avec une programmation exceptionnelle

National Geographic célèbre les 50 ans de la journée de la terre avec une programmation exceptionnelle.

La journée de la terre célèbre cette année ses 50 ans, le 22 avril exactement et pour cette occasion National Geographic propose une programmation événement de 24h non-stop de documentaires visant à continuer de sensibiliser sur la fragilité et la beauté de notre planète et l’importance que chacun s’engage à son niveau.

Pour cette programmation spéciale, la chaîne propose en point d’orgue le documentaire exceptionnel sur l’engagement militant du Dr Jane Goodall « Jane : un message d’espoir ». Ce nouveau chapitre de la vie du Dr Jane Goodall sera diffusé le 22 avril à 21h.

Retour sur l'histoire de la journée de la Terre:

En avril 1970, des millions de personnes se sont mobilisées dans le monde entier pour exiger des gouvernements qu’ils s’engagent à préserver notre planète. Ce moment historique a donné naissance à la Journée mondiale de la Terre. Un demi-siècle plus tard, c’est devenu l’événement citoyen le plus important du monde, avec plus d’un milliard de participants chaque année. En raison du dérèglement rapide et inquiétant du climat et des écosystèmes, la Terre et l’humanité sont confrontées à une situation catastrophique, et l’importance de passer à l’action est plus qu’urgente.

Le film Jane : un message d’espoir :

Un documentaire exceptionnel de 2 heures sur l’engagement du Dr Jane Goodall qui depuis 30 ans voyage sans relâche à travers le monde pour alerter sur l’importance de la préservation de notre environnement. Le film sera diffusé en simultané sur National Geographic & National Geographic Wild.

Le film revient sur la création du projet TACARE du Jane Goodall Institute (JGI) et du programme Roots & Shoots qui incite les jeunes à s’engager dans la préservation de l’environnement ; sur le militantisme admirable de Jane Goodall au nom des chimpanzés et de l’humanité ; et sur ce que l’avenir réserve aux générations futures. Cette histoire est celle d’une femme remarquable qui rêvait d’un monde meilleur… et fait tout pour en faire une réalité.

« Dans la forêt de Gombe, j’ai soudain pris conscience du monde qui m’entourait. J’ai commencé à me rendre compte que tout était interconnecté », explique l’intéressée.  « Il est à présent évident que le dérèglement climatique est une menace existentielle pour l’environnement, et que si nous détruisons cette planète, nous détruisons l’avenir. Chaque jour, chacun de nous a l’occasion d’agir sur le monde, à son échelle, par ses choix. Quand des milliards d’individus font les bons choix, ils sont à même de changer le monde. N’abandonnez pas. Il y a toujours une solution. »

« Jane : un message d’espoir » reprend là où le documentaire « JANE » de Brett Morgen, diffusé en 2017, s’était arrêté. En 1986, Jane Goodall arrive en scientifique à une conférence, de laquelle elle repartira en militante après avoir appris l’ampleur de la menace qui pèse sur notre planète. Le documentaire la suit dans ses voyages incessants, et montre son engagement sans faille et sa détermination à transmettre un message d’espoir. Le documentaire nous révèle comment la scientifique est devenue une militante charismatique, partisane d’une approche holistique de l’écologie avec le Jane Goodall Institute, et nous raconte les obstacles éprouvants auxquels elle a été confrontée tout au long de son extraordinaire carrière. À une époque où la crise climatique nous submerge, la scientifique s’est donné pour mission de nous montrer les solutions à portée de main. Nous la suivrons au fil de ses voyages, 300 jours par an, à la rencontre d’écoliers à Zanzibar, de géants de la technologie dans la Silicon Valley, ou encore du Prince Harry… Avec sa sagesse, son cœur et son humour, elle délivre un message d’espoir et démontre que chacun d’entre nous peut jouer un rôle catalyseur et incarner le changement. Avec de nombreuses photos et séquences d’archives qui s’étendent sur sept décennies, le programme nous explique comment la passion du Dre Goodall pour les animaux sauvages et sa foi inébranlable l’a aidée à persévérer, jusqu’à devenir l’une des figures les plus importantes du mouvement écologique, et à galvaniser les nouvelles générations.

À l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, en complément de cette programmation exceptionnelle, on trouvera en kiosque un numéro spécial des magazines National Geographic et National Geographic Kids ainsi que des actions visant à encourager le public à s’impliquer dans la préservation de notre biodiversité.

« L’avenir de la Terre est plus que jamais en danger. Nous profitons donc de la 50e Journée mondiale de la Terre pour présenter aux téléspectateurs du monde entier les merveilles de notre planète », indique Courteney Monroe, directrice générale des chaînes du groupe. « Avec une programmation spéciale sur l’ensemble de nos chaînes et de nos plateformes, nous pourrons toucher un maximum de gens pour fêter cet évènement historique et faire en sorte qu’ils agissent pour préserver l’environnement. »

« Jane: Un message d’espoir » de Kim Woodard et Elizabeth Leiter est produit par Lucky 8 pour National Geographic, en partenariat avec le Dr Jane Goodall, le conseiller scientifique Bill Wallauer et les équipes du Jane Goodall Institute. Kim Woodard, Greg Henry, George Kralovansky et Isaac Holub (Lucky 8) et Tracy Rudolph Jackson (National Geographic) en sont les producteurs délégués. Janet Han Vissering est la directeur général adjointe du développement et de la production de National Geographic, et Geoff Daniels, le directeur général adjoint des programmes documentaires et de téléréalité.

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de