Réouverture du Forum des images le 9 juillet

Le Forum des images va rouvrir ses portes le 9 juillet prochain.

Dans la dynamique hexagonale de soutien à l’industrie cinématographique et le plaisir de retrouver les films sur grand écran, le Forum des images rouvre ses salles à partir du 9 juillet prochain. C’est en croisant deux visions, immédiate et à moyen terme, que s’incarne son impatience à accueillir de nouveau le public et à l’embarquer dans son élan : « déconfiner » quelque 35 films de sa collection, pour un programme original exclusivement en 35mm, jusqu’au 26 juillet et dévoiler, jeudi 9 juillet, les grands rendez-vous de la saison 2020-2021. Après avoir, au cours de cette période inédite de fermeture des salles, fait plusieurs propositions alternatives numériques telle que Le FIL, sa salle virtuelle, le Forum des images est heureux de rallumer ses projecteurs !

La soirée de présentation de saison 2020-2021 : 9 juillet à 18h30

Emmenée par Marc Tessier, son président, et Claude Farge, son directeur général, le Forum des images se réjouit de donner rendez-vous aux professionnels et au public pour présenter en avantpremière les temps forts de la saison prochaine, dans sa plus grande salle mais aussi en ligne (Facebook, Youtube et le site du Forum).

Poursuivant sa démarche gourmande face au cinéma, et les « mariages » possibles avec les autres champs de la culture populaire, l’institution dévoilera ce 9 juillet les coulisses des cycles thématiques, des festivals et événements originaux qu’elle a concoctés, comme toujours, pour tous les publics. Du côté de TUMO Paris, son école de la création numérique, gratuite et innovante, pour les 12-18 ans, la troisième rentrée comporte des nouveautés ! L’apprentissage des huit technologies créatives, entrethéorie et pratique, demeure toujours ludique et personnalisé.

Sur la scène de la salle 500, l’équipe du Forum des images partagera ce qui l’anime : réinterroger sans cesse le geste de programmation et transmettre aux plus jeunes, à travers TUMO Paris, l’envie de prendre part à la fabrique de toutes les images.

À partir du 2 septembre, la saison 2020-2021, qui portera ici ou là les traces de la précédente restée inachevée, manifestera également le désir de surprendre le public et d’imaginer avec les artistes de tous horizons, d’autres formes de dialogue entre l’art et la culture, après ce temps suspendu.

La présentation de saison sera suivie de l’ouverture du programme 35 films en 35, avec la projection d’un grand classique Partie de campagne et l’un des plus beaux baisers de cinéma, précédé du court métrage de Jean-Daniel Pollet qui, avec son humour élégant, donne le ton des mois à venir… Pourvu qu’on ait l’ivresse.

Une programmation tout en 35mm : sortir les bijoux du coffre !

Les mois de confinement n’ont pas manqué de faire apparaître l’accessibilité à tous les patrimoines, culturel et autres, par les voies numériques, d’autant plus comme une nécessité et un repère salutaire.

Le Forum des images a choisi de faire le retour tangible et symbolique à la vie, celle de ses salles, en programmant 35 « joyaux » de sa collection de films ayant Paris pour sujet ou décor. C’est dans le format roi du 35mm que l’institution a choisi de les projeter.

Composé de 31 longs métrages et d’une poignée de courts métrages, ce programme de réouverture offre l’un des chemins possibles pour retrouver, après ces mois façonnés par le virtuel, le plaisir sensuel de la pellicule sur grand écran. Il y a les grands classiques (Playtime, Les Demoiselles de Rochefort, Le Samouraï, Buffet froid, De battre mon cœur s’est arrêté) et puis les raretés sur grand écran, qui plus est en 35 mm, comme autant d’astres dans la nuit : Brigitte et Brigitte de Luc Moullet, Les Autres d’Hugo Santiago, Nuit et Jour de Chantal Akerman, Duelle de Jacques Rivette, Les Idoles de Marc’O, Les Passagers de JeanClaude Guiguet, Assassin(s) de Mathieu Kassovitz...

Certains titres sont tels des viatiques pour ce trop fameux monde d’après : L’amour c’est gai, l’amour c’est triste, Vivre sa vie, Trois vies et une seule mort — et puis, deux fois Le Bonheur, selon Marcel L’Herbier ou Agnès Varda. Rimes secrètes et connexions souterraines existent entre chaque film : ceux des Tourneur, père et fils, tournés la même année (Impasse des deux anges ; Berlin Express) ; Les Patriotes un 14 juillet ou Le Feu follet un 23 ; l’argot de Fric-frac et la langue de Blier ; la dévotion selon Dumont (Hadewijch) et le dévouement de Charles Boyer… Et puis, la promesse d’une nouvelle saison Fin août, début septembre.

Pour Fabien Gaffez, directeur des programmes du Forum des images, « […] de Renoir à Akerman, de Varda à Kassovitz, d’Hitchcock à Desplechin, c’est une farandole (distanciée) de beautés altières et de tropismes bigarrés. Le cinéma nous dit ce que nous sommes et ce que nous pourrions être ; il nous rappelle à l’ordre : nous sommes vivants, bien vivants, et à temps plein ».

INFOS PRATIQUES : Pour la sécurité de toutes et tous, le Forum des images met en œuvre

l’ensemble des consignes sanitaires en vigueur dans tous les cinémas.

Informations : www.forumdesimages.fr – Tél. +33 (0)1 44 76 63 00

Les horaires d’ouverture du Forum des images : du mardi au dimanche de 18h à 21h, à l’exception

des 14 et 21 juillet, de 17h30 à 21h

L’achat des billets en ligne est vivement recommandé

Tarifs : 6,50 € tarif plein ; 5,50 € tarif réduit (moins de 25 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, + 60 ans,

personnes à mobilité réduite) ; 4 € avec la carte Forum Liberté (et pour les accompagnants de la carte

Forum Illimité)

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de