Bérénice Bejo, marraine de Mon Premier Festival 2020

Bérénice Bejo, marraine de Mon Premier Festival qui se déroulera du 20 au 27 Octobre.

Discrète, généreuse, spontanée, Bérénice Bejo, a grandi dans un milieu où ses parents cinéphiles l’ont encouragée à lire, à voir des expos et des films. “On ne regardait pas la télé, raconte-t-elle, mais la collection de films que mon père enregistrait sur son magnétoscope. Il devait avoir trois mille cassettes vidéo ! Mon père nous les faisait choisir et on se réunissait en famille pour les regarder tous les samedis soir. C’était un vrai moment de partage, personne n’était isolé sur une tablette !” Des comédies musicales aux films d’action en passant par les grands films romantiques, Bérénice Bejo dévore tout, de Certains l’aiment chaud de Billy Wilder, à E.T., l’extra‐terrestre de Steven Spielberg. (...)

À ses enfants, âgés de 9 et 12 ans, elle transmet son goût du cinéma, en les guidant sans jamais les forcer. “Les enfants, avec les outils qu’ils ont aujourd’hui, se construisent leur culture propre. C’est leur jardin secret. Mais si on peut leur offrir autre chose, que ce qu’ils voient habituellement, moins manichéen, plus lent ou même en noir et blanc, ils oublient complètement ce qui pouvait les rebuter au départ. Le cinéma ne peut se découvrir qu’avec plaisir, c’est la seule façon d’y entrer, et mon plus grand bonheur de marraine sera de lire les émotions sur le visage des enfants, des pleurs au rire... ça, c’est génial !”

SES 3 FILMS COUPS DE CŒUR DANS LA PROGRAMMATION

E.T., l’extra‐terrestre de Steven Spielberg

“Avec ces enfants qui partent à vélo, ça parle de liberté, c’est aussi comprendre qu’il faut voir plus loin que soi.”

The Host

de Bong Joon-ho

“La poésie de ce film est une vraie claque, avec ce monstre qu’on a envie de rencontrer, c’est un véritable voyage sensoriel"

Les Temps modernes

de Charlie Chaplin

C’est fou comme ce film n’a pas vieilli, j’adore voir ma fille marcher comme Charlot, c’est touchant, intelligent, poétique !”

Dans le monde bouleversé où nous vivons aujourd’hui, il est parfois compliqué de se projeter dans le futur. Mon Premier Festival vous invite à explorer “Un autre monde” à travers une trentaine de films du monde entier, ancrés dans la réalité ou le rêve, et imaginés par des réalisateurs d’hier à aujourd’hui.

Au programme également, 4 films de ou avec l’invité d’honneur du festival Joann Sfar, un focus sur le cinéma coréen, des films autour du sport en attendant les Jeux olympiques de 2024 à Paris, 16 avant-premières, 9 ciné-concerts, 3 films cultes, des ateliers et de nombreux invités.

Comme chaque année, le public et un jury de jeunes cinéphiles voteront pour leur film préféré.

Du 21 au 27 octobre 2020, ce sont plus de 300 projections et animations qui sont proposées, au tarif unique de 4€ la séance. Bon festival à tous !

Informations pratiques sur :https://www.quefaire.paris.fr/monpremierfestival

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de