Charlotte Gainsbourg et Christophe Offenstein à la 6ème édition du festival Les Egaluantes, du 26 au 28 nov.

De belles avant-premières en présence des équipes, des hommages inédits aux grands personnages du cinéma normand, des séances scolaires, de nombreuses rencontres et le soutien inconditionnel de deux personnalités du cinéma: Charlotte Gainsbourg et Christophe Offenstein.

C'est ce qui vous attend à la 6ème édition du festival Les Egaluantes, du 26 au 28 nov.

Cette édition des Egaluantes sera exceptionnelle , "la plus belle" selon l'équipe du festival avec plus de 40 séances ( 14 longs métrages, 16 documentaires, 13 courts métrages, 1 conférence, 1 ciné-concert, 1 apéro normand, 1 buffet normand avec le Parc des Marais...) proposées durant 3 jours dans 3 lieux et 4 salles.

Le festival ouvrira vendredi 26 novembre  à 20h15 au Théâtre de Carentan, avec la projection en avant-première et en présence du réalisateur Emmanuel Poulain-Arnaud, de la comédie Le Test, qui réunie Audrey Lamy et Philippe Katerine (sortie le 29 déc.-Apollo Films).

La journée sera consacrée aux scolaires, en partenariat avec Normandie Images, avec 7 séances et un ciné-concert ,« Mon Premier Ciné-Concert », de la Cie Dulciné,  également proposé en séance tout public le samedi matin.

Samedi 28 novembre, Charlotte Gainsbourg viendra présenter, dans la salle du cinéma de Carentan qui porte son nom, son documentaire Jane by Charlotte, ainsi que  La Petite Voleuse, de Claude Miller et, en avant-première,  Les Choses humaines de Yvan Attal, dans lequel elle joue aux côtés de Ben Attal, Suzanne Jouannet, Mathieu Kassovitz (sortie le 1er déc. - Gaumont Distribution).

Dominique Hutin, expert en vins et grand défenseur des cidres artisanaux, animera à 18h à la salle des fêtes une conférence exceptionnelle: 24 CENTILITRES / SECONDE. De « péloche » en « boutanche », vin et cinéma sont toujours entrés en dialogue. De salles obscures en bouts de zinc, la place du vin dans la société, se décrypte en colorama.

4  autres longs métrages seront proposés en avant-premières:

- Alors on danse de Michele Laroque, en sa présence (sortie le 19 janv. 2022- UGC Distribution)

- Canailles de Christophe Offenstein, avec François Cluzet et Dora Tillier, en présence du réalisateur (sortie le 9 juin 2022- UGC Distribution )

Réalisateur notammnent du film En Solitaire, Christophe Offenstein est aussi l'un des grands directeurs de la photographie actuel ( Bigger than us, Thalasso, Rock'n Roll, Valley of Love, Ne le dis à personne...)

- Les Tuches 4  d' Olivier Baroux (sortie le 8 déc.- Pathé).

La projection sera précédée de celle du Court Égalué, La Poule au pot, de Marion André, gagnante du concours du Script Egalué parrainé par Louis Becker, soutenu et financé par le Crédit Mutuel,

- Zaï, Zaï, Zaï, Zaï de François Desagnat avec Jean-Paul Rouve et Julie Depardieu, d'apèrs l'oeuvre de Fabcaro  (prochainement, Orange Studio Distribution / Apollo Films)

Le festival proposera aussi un hommage à Jean-Paul Belmondo, qui a tourné plusieurs films mythiques en Normandie.

Dimanche 28 novembre sera l'occasion:

- de rendre hommage à Michel Piccoli, avec la projection de Vincent, François, Paul et les autres de Claude Sautet,

- de découvrir le travail d'Alexandre Trauner, le plus grand chef décorateur français en compagnie de son petit-fils le comédien et réalisateur Mathieu Naert. Meilleur ami de Jacques Prévert, enterré dans la Hague, on lui doit notamment les décors de Quai des Brumes, Hôtel du Nord, Les Enfants du Paradis de Marcel Carné, La Garconnière de Billy Wilder, Coup de Torchon de Bertrand Tavernier, Tchao Pantin de Claude Berri

- de découvrir en avant-première, les deux premiers épisodes de la série documentaire Montre jamais ça à personne de Clément Cotentin sur Orelsan  avant sa diffusion sur Amazon Prime Vidéo.

SANS OUBLIER

Plusieurs documentaires exceptionnels sur la Normandie à découvrir  et notamment Le 6 juin à l'aube , sorti en 1945, dont la projection sera suivie d'un débat autour de l'oeuvre de Jean Grémillon ou encore La Manche, bras de mer, bras de fer, de Thierry Durand, sur les conséquences du Brexit sur1000 ans d'histoire entre Normands et Anglais.

Des courts métrages avant les projection, en association avec la plate-forme de courts métrages BitiVOD lancée par deux cherbourgeois,  pour continuer à aider de jeunes réalisateurs.

Toutes les infos sur le site officiel

Nicolas Lepretre

Commentaires

Pseudo

Actualités à propos de